Donzy-le-National

De Wiki Mâcon Sud Bourgogne
Donzy-le-National
Donzy-N--façade-bar-le-Donzy.jpg
Département Saône et Loire
Territoire
Arrondissement Arrondissement de Mâcon
Canton Canton de Cluny
Intercommunalité Communauté de communes du Clunisois
Code Insee, postal 180/71250
Habitants 185 Donzyrons

Donzy-le-National est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région de Bourgogne-Franche-Comté. Le village s'est appelée Donzy-le-Royal jusqu'en 1789, ainsi que dans la première moitié du XIXe siècle. Donzy fait désormais partie intégrante de la nouvelle commune de La Vineuse-sur-Frégande. Le village dispose d'une notoriété importante, fondée sur l'existence depuis 26 ans du festival de cinéma Ciné-Pause.

Situation administrative

Histoire et patrimoine

Chronologie générale

Autrefois, le village était mentionné sous le nom de "Donziacus regalis". Quelques vestiges d'un château fort au lieu-dit "Les Murgers".

Age du Fer

Des sépultures sous tumulus ont été trouvées, d'origine chalcolithique. Elles ne contenaient toutefois que des objets mobiliers en très petit nombre (d'infimes fragments d'os brûlés, de silex et de céramique.[1] Ces tombelles constituent une nécropole, sur la montagne de Mont. [2]

Moyen Age :

Deux seigneuries semblent actives sur le village, celle de Ciergues et celle des Murgers.

  • La maison forte des Murgers se situe à flanc de coteau ; à 1800 m au sud-ouest de Donzy, et à 1600 m au nord-est de Buffières, près de la limite communale. La ferme des Murgers se présente comme un bâtiment moderne composite, rectangulaire, bâti au nord d'une cour rectangulaire. Le mur nord de l'extrémité est du bâtiment présente quelques traces médiévale : une niche plein ceintre bouchée au rez de chaussée ; une baie à congé, et, au premier étage, une petite baie oblongue qui est sans doute une canonnière à fente de visée élargie (il reste la trace du sommet de la fente de visée).

Le lieu est attestée dès le début du Xe siècle, dans la charte de Cluny n° 117, portant sur 910-927.
Plus tard, il est encore mentionné en 1369, via Johannis des Murgers.[3]

Période moderne :

  • 1596 : Antoine d'Aubespin, seigneur de Chigy et de Clessé, acquéreur d'une partie de la terre de Salornay, cède ses droits de justice de la prévôté sur Salornay et Ciergues à Georges de Villeneuve, baron de Joux.
Une ancienne habitation rurale à galerie - photo Gérard Thélier
  • 1667 : Dénombrement du 7 mars par Henri-François de La Guiche.

La seigneurie des Murgers, annexée à celle dudit Sivignon, consiste en un vieux château réduit en masure, situé en la paroisse Donzy-le-Royal, avec toute justice ès paroisses de Donzy et Buffières à cause de ladite seigneurie des Murgers, qui lui appartient, savoir, les deux tiers par succession de ses prédécesseurs, et l'autre tiers par acquisition par eux faite des prédécesseurs de Sa Majesté à cause de la prévôté de Saint-André-le-Désert. Liasse 3, cote 6 bis. [4]

  • En 1775, "le loup furieux des environs de Cluny" atteint une victime, l'après-midi du 7 décembre.

Patrimoine bâti

Eglise romane du XIIe siècle, au vocable de Sainte-Marie Madeleine. Abside romane ; nef des XVII et XIXe siècles.

L'église romane du XIIe siècle

Loisirs et culture

  • Théâtre de la Cheminée, autour de Sophie Talabot ;
  • Théâtre de Tilhomme, monté par Evelyne et Jacques Piller, où se déroule (déroulait ?) chaque année une pièce de théâtre ;
  • Christopher Clarke, facteur de pianos forte.

Ciné-Pause

Festival de cinéma, "le Grand cinéma dans un petit village", qui se déroule depuis 1991 dans le village, à l'initiative du maire de l'époque, Jean Lapalus. Pendant les 10 premières années, le thème du cinéma rural guidait chaque édition ; ce thème a été abandonné ensuite.

Economie

Le bar-restaurant Le Donzy était installé dans un vaste bâtiment de caractère - photo Gérard Thélier

Agriculture

  • Fromages de chèvre ;
  • Elevage d'escargots - les escargots de l'Epinet ;
  • Ferme de Zirudela : charcuterie et fabrication de pâtes fraîches ;
  • Elevage de chevaux de course.

Espace et territoire

Altitude  : 307 mètres
Superficie : 1028 hectares
Densité  : 18, 97

Notes

  1. p. 522, « Quelques objets en pierre polie du Mâconnais », in Bulletin de la Société préhistorique française, André Jeannet, 1970
  2. Berthier, Les tombelles de Mont. Bulletin de la Société d’Histoire Naturelle d’Autun 1913, 155-167.
  3. Dictionnaire topographique de Saône-et-Loire, par Jean Girault, 2008
  4. Source : "Les Fiefs du Mâconnais", Léonce Lex (1897)