Buffières

De Wiki Mâcon Sud Bourgogne
Buffières
Département Saône et Loire
Territoire
Arrondissement Arrondissement de Mâcon
Canton
Intercommunalité
Code Insee, postal 65 /7250
Habitants 275
Site web [1]

Buffières est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région de Bourgogne-Franche-Comté.


Situation administrative

Histoire et patrimoine

Vestiges archéologiques

Toutes ces indications proviennent du livre Gabriel JEANTON, « Le Mâconnais gallo-romain », fascicule II - 1926, p.16 :

  • dans le bourg, on mentionne des tegulae[1] en construisant les écoles, au XIXe siècle ;
  • Au lieu-dit le Champ des Angles, on note la présence de constructions antiques et de nombreuses tegulae, dans le dernier quart du XIXe siècle ;
  • Au Gordet, à la limite avec Curtil-sous-Buffières, de nombreuses sépultures sous dalles brutes et des vestiges de construction paraissant d'époque gallo-romaine (avec des outils en fer, des clous très longs à grosses têtes et de nombreuses tegulae) sont exhumés vers 1875 ;
  • Au lieu-dit Le Gros Four, on a découvert vers 1875 des constructions antiques importantes, sur le penchant de la colline à l'ouest (?) du bourg ;
  • Au lieu-dit les Seignes, un très ancien puits serait le reste d'une agglomération antique.

Chronologie

  • Néolithique : un mégalithe christianisé le long du chemin en direction de Suin. La Pierre de bout est haute de 2 mètres, avec un diamètre de 70 cm à sa base et de 40 cm au sommet [2] ;
  • 510 : première mention de la villa buferia ;
  • Xe siècle : plusieurs mentions du lieu dans les chartes de Cluny :
  • 1378 : destruction de la maison forte de Buffières;
  • 1570 : présence d'un notaire royal ;
  • 1667 : Dénombrement du 7 mars par Henri-François de La Guiche.
La seigneurie des Murgers, annexée à celle dudit Sivignon, consiste en un vieux château réduit en masure, situé en la paroisse Donzy-le-Royal, avec toute justice ès paroisses de Donzy et Buffières à cause de ladite seigneurie des Murgers, qui lui appartient, savoir, les deux tiers par succession de ses prédécesseurs, et l'autre tiers par acquisition par eux faite des prédécesseurs de Sa Majesté à cause de la prévôté de Saint-André-le-Désert. La seigneurie de La Valléo dite La Roche en toute justice en la paroisse de Buffières, jointe et contigue à ladite seigneurie des Murgers, consiste en une tour carrée, avec les ruines des murs, un domaine et servis portant lods à raison de 20 deniers pour livre, non détaillés, quelques bois y dénommés, plus une rente noble due par les habitants de Donzy-le-Royal et autres, procédant pour une moitié de ses prédécesseurs et pour l'autre moitié du Roi. Liasse 3, cote 6 bis. 

[3]

  • En 1775, "le loup furieux des environs de Cluny" débute son périple en mordant deux victimes entre le village et Donzy-le-National.
  • centre important de la religion des "Blancs" (anticoncordataires).

Patrimoine

  • Habitations rurales
  • Moulins ; lavoirs ;
  • Puits des Seignes ;

Eglise romane

Eglise Saint-Denis à Buffières

Construction probable au XIIe siècle ;
Contreforts gothiques - XVe siècle ;
Bas-côtés - XVIIe siècle ;
Cul de four en réfection ; peintures murales.

Loisirs et culture

  • Nombreux chemins de randonnée pédestres ;
  • Bibliotheque : les mercredis, jeudis et samedis, de 10h30 à 11h30 - à côté de la mairie.

Associations

  • Foyer Rural - président : M. Raymond Berger
  • Sauvegarde du patrimoine - présidente : Mme Elodie Hchrein-Gilles
  • Club de l'Amitié - président : M. Roger Oliel
  • Société de chasse - président : M. Cyril Blanchard

Artisans d'art

  • Anne Mathonnière : potière

Economie

Présence de nombreux artisans, souvent liés au BTP.
Deux commerces : une épicerie et un bar-restaurant.

Le bar le B'firon anime le village - photo Frédéric Renaud

Agriculture

Pays de bocage et d'élevage allaitant. Six exploitations encore actives, dont une éleveuse ovine avec transformation fromagère

Espace et territoire

Altitude : 325 mètres au bourg Surface : 1213 hectares Densité : 18,71 hab/km²

Nombreux bois et étangs. Vallon de la Gande

Notes

  1. des tuiles plates romaines qui servaient à couvrir les toits, faites ordinairement d'argile cuite au four,
  2. A-E. Monnier, Notes pour servir à l'histoire du département de Saône-et-Loire, période celtique, 1874-75, p. 68
  3. Source : "Les Fiefs du Mâconnais", Léonce Lex (1897)