Saint-Marcelin-de-Cray

De Wiki Mâcon Sud Bourgogne
Saint-Marcelin-de-Cray
Département Saône et Loire
Territoire
Arrondissement Arrondissement de Mâcon
Canton
Intercommunalité
Code Insee, postal 446 / 71460
Habitants 188
Site web Saint-Marcelin-de-Cray

Saint-Marcelin-de-Cray est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région de Bourgogne-Franche-Comté, un charmant village construit dans la vallée de la "petite Guye".

Situation administrative

Histoire et patrimoine

  • Une sépulture a été mise au jour en 1914 à "Maulny", un squelette entouré de pierres plates verticales [1];
  • La première mention du lieu est In Matisconensi pago… in villa Crasiam… ecclesiam Sancti-Pauli, en 873-876. L'occasion de tomber sur une belle recherche d'historien.
  • Après 1477, Cray ressort en partie du bailliage de Chalon et de la châtellenie de Cortevaix et Sigy-le-Châtel ; et de l'autre partie du bailliage de Mâcon et de la châtellenie de Cluny ;
  • En 1670, Saint-Marcelin et ses annexes de Cray et Saint-Quentin font partie du diocèse de Mâcon et de l'archiprêtré du Rousset ;
  • En 1789, Cray dépendait pour une partie, avec l'église, des bailliage et recette de Mâcon, et pour l'autre partie des bailliage et recette de Chalon-sur-Saône.
  • En 1790, Saint-Marcelin et Cray font partie du canton de Joncy.

Eglise

Au hameau de Cray, une belle église romane, classée, des 11-12 ème siècles avec une croix classée du 13ème siècle et des fresques murales rénovées. Cette église paroissiale remplaçait une église plus ancienne, mentionnée au 11e siècle dans les chartes de Mâcon.
Entièrement romane, elle se compose d’une nef de trois travées, d’une travée sous clocher et d’une abside...

Patrimoine

  • Moulin de Command.
  • Traces de la tour de l'ancien château de la Grande Bussière.

Sur un coteau exposé à l'est, à l'extrémité est et en bas du hameau de la Grande Bussière, c'est une petite maison rurale basse composée de deux corps de bâtiments alignés. Le bâtiment nord est équipé d'une base de tourelle ronde au nord-ouest, et son mur gouttereau ouest, aveugle, est muni de trois archères à étrier. Une quatrième, visible de l'intérieur, a été coupé par la construction du mur pignon nord.

  • La maison seigneuriale de Cray est appelée maison des Fossés ou de la Tour en 1503. Néanmoins, il ne semble pas que le site ait été fortifié.

Loisirs et culture

Economie

Les entreprises

Agriculture

Les exploitations agricoles

Espace et territoire

Projets et réalisations

Notes

  1. , in « Cimetières mérovingiens », de H.GAILLARD de SEMAINVILLE, 1980, p. 61